Une ville à choisir, un avenir à réussir
Grossir la font

Actualités

RSS

28 mars 2018

BUDGET PROVINCIAL: MIRABEL NE CACHE PAS SA DÉCEPTION


 Le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard, se dit déçu qu’aucun engagement n’ait été pris concernant le prolongement de l’autoroute 13, dans le discours du budget présenté, hier, par le ministre des Finances Carlos J. Leitao.

En effet, le maire déplore qu’aucun geste concret ne soit posé par le gouvernement pour remédier aux problèmes vécus par des milliers d’automobilistes de Mirabel et des Basses-Laurentides dans leurs déplacements quotidiens sur l’autoroute 13 notamment.

« Certes de bonnes nouvelles ont été annoncées relativement à l’autoroute 19 et tous ses utilisateurs ne peuvent que s’en réjouir.  Mais cela ne réglera en rien les problèmes de congestion sur les autoroutes 15 et 13 qui nuisent sérieusement à la qualité de vie de milliers de citoyens et qui entravent gravement les activités économiques.  Depuis des années, nous déployons des efforts pour sensibiliser le ministère des Transports sur ce dossier urgent qui piétine, mais en vain.  Nos populations sont littéralement prises en otage dans la circulation, sur un réseau routier dont les capacités sont saturées depuis fort longtemps », opine le maire.  

Selon lui, l’inaction actuelle n’est absolument pas en phase avec l’essor économique et la croissance démographique incroyable que connaissent les villes des Basses-Laurentides.  « Non seulement le prolongement de l’autoroute 13 permettrait une meilleure fluidité de la circulation, mais le projet serait porteur d’opportunités et de retombées économiques majeures », précise-t-il.

Le gouvernement du Québec doit savoir que la Ville de Mirabel est soutenue dans ses démarches pour le parachèvement de la 13 par de très nombreux Mirabellois et Mirabelloises qui se sont prononcés clairement pour le prolongement de l’autoroute en répondant massivement à une consultation publique menée il y a quelques semaines auprès de la population de Mirabel.

 « Nous avons donc le devoir de représenter notre population et l’obligation de signifier clairement sa volonté quant à la nécessité de prolonger l’autoroute 13, et c’est ce à quoi nous nous emploierons dans les prochains mois, dans une démarche de mobilisation », conclut le maire de Mirabel.