Une ville à choisir, un avenir à réussir
Grossir la font

Actualités

RSS

20 juin 2018

PLAN DE DÉCONGESTION – LE MAIRE DE MIRABEL EST EXTRÊMEMENT FIER QUE LA CAQ PRÉVOIT PROLONGER L’AUTOROUTE 13

Le maire de Mirabel, M. Jean Bouchard, se réjouit que la Coalition Avenir Québec (CAQ) ait saisi l’importance d’intégrer à son plan de décongestion le prolongement de l’autoroute 13 jusqu’à l’autoroute 50, sous forme de boulevard urbain.  

« Nous sommes très heureux que la CAQ comprenne la nécessité, l’urgence et la valeur ajoutée de prolonger cette autoroute, autant pour la qualité de vie des citoyens que pour l’économie de toute la région », d’affirmer sans réserve le maire Bouchard, qui réclame depuis longtemps que ce projet soit inscrit au Plan québécois des infrastructures.

Aussi, ces derniers mois, la Ville de Mirabel a milité, aux côtés d’autres municipalités, pour que ce prolongement fasse l’objet d’un engagement de la part des partis en lice aux prochaines élections. Elle a mené une campagne de mobilisation lui ayant permis d’obtenir le soutien actif de plus d’une dizaine de milliers de citoyens, qui ont été plus de 11 200 à signer une pétition à ce jour. « Nous sommes ravis, pour notre vaste population jeune et active, de constater que nos efforts ont porté fruit! », indique le maire Bouchard, qui ne cache pas son enthousiasme et sa satisfaction.

Dans son plan de décongestion, la CAQ relève que la saturation déjà atteinte sur cet axe autoroutier continuera à s’amplifier, selon les études menées par le ministère des Transports. Ces études sont d’ailleurs formelles : l’augmentation significative actuelle et anticipée des déplacements, vu l’essor fulgurant de Mirabel et des villes environnantes, ne peut être compensée seulement par une bonification de l’offre en transport collectif.

Le maire Bouchard tient également à saluer la vision dont fait preuve le parti, qui indique dans son plan de décongestion que le prolongement de l’autoroute 13 jusqu’à l’autoroute 50 sera « impératif », vu ce qui est appelé à devenir « l’un des plus importants parcs technologiques et industriels au Québec ». Cette position visionnaire s’harmonise totalement avec celle de Mirabel, qui nourrit de grandes ambitions quant à l’expansion du site industrialo-aéroportuaire qui se trouve sur son territoire.

« La CAQ a compris que cet investissement a tout pour générer des retombées majeures. Non seulement parce que l’économie régionale est minée par la congestion, mais parce que de faciliter l’accès à notre site industrialo-aéroportuaire, de façon à ce qu’il soit exploité à son plein potentiel, créera encore plus d’emplois et de richesse pour la région, le Québec et le pays en entier », d’affirmer le maire Bouchard, qui rappelle que ce site positionne déjà Mirabel en tant que joueur de calibre mondial de l’industrie aérospatiale.