Mirabel travaille à obtenir une meilleure collaboration du ministère des Transports

11 novembre 2020

Depuis des années, la Ville déploie des efforts soutenus et importants auprès du ministère des Transports du Québec, notamment pour faire sécuriser des intersections ou des tronçons routiers qui relèvent de sa responsabilité.

Récemment, le maire suppléant de Mirabel, Patrick Charbonneau, a sensibilisé les députés de la région et a fait une sortie publique pour dénoncer la collaboration difficile avec ce ministère et la lenteur du traitement des dossiers. Une considération a été offerte à ce sujet par le ministre des Transports lui-même, François Bonnardel, dont le ministère est trop souvent perçu comme générant des obstacles plutôt que des solutions.

Un manque de sensibilité du Ministère a aussi été dénoncé, car malgré des accidents, des morts et des recommandations de coroners, plusieurs élus de la région et du Québec disent avoir beaucoup de difficulté à faire bouger cette imposante machine que constitue le ministère des Transports.

Des dossiers trop longtemps « à l’étude »
Un bon exemple à ce sujet à Mirabel est l’intersection de la route 148 et du rang Saint-Étienne, où deux accidents ont causé des décès en 2019. Depuis aussi loin que 2014, la Ville réclame au Ministère d’assurer la sécurité à cette intersection. Deux rapports de coroner ont souligné que des modifications mériteraient d’être apportées, dont une réduction de la vitesse maximale, l’installation d’un feu de circulation ou l’ajout d’un terre-plein. Pourtant, rien n’a encore été fait.

Le ministère des Transports a indiqué que des bordures de béton et des panneaux de signalisation allaient être installés cet automne et qu’un projet de réaménagement de l’intersection est « toujours à l’étude ». Malgré les rencontres de la Ville avec le Ministère, les actions concrètes tardent à venir. D’autant plus que les intervenants avec lesquels la Ville transige sont constamment en changement.

La Ville freinée dans son action
Impatiente de faire sécuriser certaines intersections dangereuses, la Ville a proposé dans plusieurs cas d’exécuter elle-même des travaux qui relèvent du Ministère, en plus d’en assumer les coûts.

Même dans ces cas, la municipalité se bute à des embûches administratives et attend des retours, des autorisations du Ministère, qui ne viennent pas, contrairement aux nouvelles normes à respecter. Aussi, plus il y a de l’attente, plus les coûts liés aux travaux augmentent.

La Ville espère donc ardemment que la volonté politique du gouvernement et l’écoute qu’elle semble avoir obtenues du ministre Bonnardel permettront à la situation de s’améliorer au cours des prochains mois.

Bas de vignette : Ayant à cœur la sécurité des citoyens, la Ville de Mirabel a fait installer des affiches pour inviter les automobilistes à la prudence pour pallier l’inaction du ministère des Transports.
Crédit photo : Pierre-Paul Poulin, Journal de Montréal

Actualité suivante Après des années de pression

Mirabel se réjouit des investissements massifs visant à décongestionner l’A15

Après des années de pression Mirabel se réjouit des investissements massifs visant à décongestionner l’A15 Mirabel travaille à obtenir une meilleure collaboration du ministère des Transports Consultation citoyenne : Plan stratégique de développement Révocation de l’autorisation ministérielle délivrée à G & R Recyclage Diminution de la circulation de véhicules lourds dans le secteur de Saint-Benoît Communiqué de la TPÉCN Dépôt d'un mémoire sur le projet de refonte tarifaire de l'ARTM Mise en place de voies réservées Les déplacements en transport en commun seront facilités sur plusieurs tronçons de la région Mobilité durable et transport actif La Ville bonifie significativement son réseau cyclable et piétonnier Obtention d’une station du REM Mirabel toujours déterminée à convaincre le gouvernement Exo : de nouveaux horaires pour l'automne à partir du 24 août Respect des limites de vitesse Surveillance policière accrue sur tout le territoire Nouvelle gare de train de banlieue Les travaux sont relancés sur le chantier Gare à Saint-Janvier Début des travaux sur la rue Victor Antonov 225 Le plus gros avion du monde s’est posé à Mirabel
De nouveaux abribus sur le territoire mirabellois Future gare : les travaux ont commencé Début des travaux Préparation du site de la nouvelle gare Intersections mortelles La Ville de Mirabel interpelle le MTQ La rue Victor fait peau neuve en vue de l'arrivée de la gare Programme particulier d'urbanisme Mirabel aura une zone TOD (Transit Oriented Development) La Ville salue l’appui du gouvernement du Canada et d’Aéroports de Montréal à l’essor de l’Aérocité internationale de Mirabel