Pour améliorer la sécurité, ça tournera plus rond...mais quand?

Mise à jour : 21 mars 2022

Une étape additionnelle a été franchie dans le dossier de l’aménagement de deux carrefours giratoires dans le secteur de Sainte-Scholastique. Ceux-ci viendront faciliter la circulation à l’intersection du chemin Saint-Simon et de la route 148 ainsi qu’au croisement du rang Saint-Rémi et du chemin Saint-Simon.

Lors d’une rencontre avec la Ville de Mirabel, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a présenté les concepts prévus pour le réaménagement de ces intersections en carrefours giratoires éclairés.

« Nous sommes heureux de constater que le ministère des Transports du Québec a finalement décidé de prendre action dans ce dossier qui devenait un impératif pour nous. Nous allons continuer à faire pression afin de nous assurer que les travaux d’aménagement de ces deux intersections soient entrepris très rapidement », Patrick Charbonneau, maire de Mirabel.

Répondre aux inquiétudes des résidents
Étant à l’écoute des Mirabellois qui étaient concernés par la sécurité routière à ces deux intersections, le conseil municipal s’est donné comme priorité de trouver une solution à l’enjeu. Les carrefours giratoires viendront ainsi sécuriser le passage à ces deux endroits en limitant la vitesse pratiquée sur ces routes tout en préservant la fluidité de la circulation et en facilitant l’insertion de véhicules.

Les voies auront une largeur de cinq mètres et des accotements pavés d’un mètre de large seront aménagés de chaque côté des carrefours. Des bandes franchissables sont aussi prévues à leur centre. De plus, les plans proposés serviront à préparer le secteur à une augmentation du débit routier.

Actualité suivante

L’entreposage des cendres : un sujet brûlant