Défi Pissenlits

Nourrir les abeilles en rangeant la tondeuse

26 mai 2022

Le mois de mai tire à sa fin et la Ville souhaite féliciter tous les citoyens qui ont participé au Défi Pissenlits. Vous avez été nombreux à y participer et les abeilles vous en remercient !

À l’arrivée du mois de juin, les fleurs de pissenlit se transformeront bientôt en aigrettes, si ce n’est pas déjà fait. À ce stade, les pissenlits n’ont plus d’intérêt pour les pollinisateurs et vous pouvez donc recommencer à tondre votre pelouse.

Toutefois, si vous souhaitez continuer à aider les pollinisateurs, sachez que de nombreuses fleurs, arbres et fines herbes leur sont aussi profitables. Pour connaître ces plantes : mieletco.com/pages/defipissenlits.


12 mai 2022

En se joignant à la seconde édition du Défi Pissenlits, la Ville de Mirabel entreprend une démarche collaborative avec toutes les autres Villes et Municipalités participantes pour préserver les populations d’insectes pollinisateurs au Québec et au-delà des frontières de la province.

Lancé l’année dernière par la compagnie Miel & Co, une entreprise apicole située à Portneuf, le Défi Pissenlits incite ceux et celles qui le relèvent à retarder la tonte des pelouses afin de permettre aux pissenlits de fleurir, créant ainsi une abondante source de nourriture pour les pollinisateurs, dont les abeilles.

Pour l’occasion, pendant l’entièreté du mois de mai, la Ville s’engage à préserver la pelouse de 24 sites municipaux répartis sur l’ensemble du territoire, soit l’hôtel de ville, les centres culturels, les stations de traitement des eaux, etc. Cela correspond à environ 20 % de la superficie normalement tondue, et ce, sans compromettre la pratique d’activités sportives dans les nombreux parcs.

Des espèces essentielles
Sur les 100 espèces végétales qui fournissent 90 % de la production alimentaire dans le monde, plus de 70 sont pollinisées par les abeilles. Cependant, un rapport rédigé par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) indique qu’il existe plus d’une douzaine de facteurs potentiels qui menacent l’existence de ces insectes dont l’importance est capitale.

Ces dangers qui guettent les abeilles incluent le déclin des populations de plantes florissantes dont elles se nourrissent, l’utilisation d’insecticides et la pollution atmosphérique. Après un hiver rigoureux, il est donc nécessaire de leur fournir une source de nourriture qui leur redonnera des forces : les pissenlits.

« Mirabel est une ville avec un fort pourcentage de terres agricoles et une abondance de parcs et de boisés. Il va de soi pour nous, de protéger notre environnement et de s’assurer de la pérennité des insectes pollinisateurs, incluant les abeilles dont la population connaît actuellement un déclin. Nous avons la chance d’avoir sur notre territoire des entreprises apicultrices qui contribuent au rayonnement de notre Ville et dont nous sommes fiers. En participant au Défi Pissenlits, nous soutenons non seulement l’achat local et la production apicole de chez nous, mais aussi, nous adhérons à une démarche planétaire, soit celle de protéger notre biodiversité. J’invite tous les Mirabellois à se joindre à moi et à laisser pousser les pissenlits sur leur pelouse, tout au long du mois de mai », explique M Patrick Charbonneau, maire de Mirabel.

Pendant la saison estivale, le Mirabel vous informe fera connaître toutes sortes d’initiatives écoresponsables qui servent à protéger la faune et la flore du territoire. Déjà, la campagne Écopelouse : la biodiversité est synonyme de santé bat son plein et informe les Mirabellois sur les choix qu’ils peuvent prendre pour préserver l’environnement. Pour plus de détails sur cette campagne, consultez la page 6.

Pour participer au Défi Pissenlits
Pour participer, il est primordial de laisser pousser la pelouse durant l’entièreté du mois de mai et de se procurer l’affiche officielle du défi. Elle est gratuite et disponible pour impression sur le site Web. Il faut ensuite la colorier, idéalement en famille, et l’apposer à une fenêtre afin de promouvoir le défi. Pour les citoyens n’ayant pas accès à une imprimante, il est possible de découper le visuel en couverture arrière de cette édition du Mirabel vous informe ou d’aller récupérer le dessin dans l’une des bibliothèques de la Ville de Mirabel.

Mirabel offre également gratuitement 150 trousses qui comprennent des affichettes « Je protège les pollinisateurs » et des semences. Les participants au défi peuvent récupérer le tout à l’hôtel de ville, situé au 14111, rue Saint-Jean, à compter du 16 mai prochain.

La Ville encourage également tous les citoyens à ne pas utiliser, sur leur pelouse, de pesticides, d’herbicides ou tous autres produits chimiques pouvant mettre en péril les insectes qui assurent la pollinisation. Il est important de mettre de côté les critères esthétiques, de changer les coutumes et de laisser les pelouses pousser naturellement tout au long du mois de mai.

Actualité suivante

La pelouse est révolue!